Économisons l'eau

Publié le

#Eau et assainissement#Environnement

Mise à jour le 

Depuis le mercredi 10 août 2022, le département des Côtes d’Armor est en « alerte CRISE sécheresse ». L’absence de pluie a accéléré la baisse des débits dans les cours d’eau.

 Alerte crise sécheresse

"L'absence de pluie, associée aux fortes chaleurs, ont accéléré la baisse des débits dans les cours d'eau", annonce la préfecture. Ainsi, après la mise en vigilance sécheresse activée le 14 juillet 2022, l'alerte CRISE sécheresse a été  déclenchée le 10 août 2022.

L’analyse de la situation, présentée le 23 septembre au comité de gestion de la ressource en eau, montre qu’un risque sérieux de rupture de l’alimentation en eau potable se dessine pour les dernières semaines d’octobre.

Les pluies constatées depuis le 24 septembre, et annoncées pour les prochains jours, restent trop éparses et irrégulières pour inverser la tendance. Le niveau «  crise sécheresse  » est maintenu dans le département des Côtes d’Armor.

Vous pouvez consulter l'ensemble des mesures mises en place sur le site de la préfecture

Une carte interactive qui rend compte des mesures de restrictions en eau par secteur géographique est également disponible.

Pénurie d'eau en Côtes d'Armor

Les épisodes de sécheresse se multiplient en France et sur notre territoire. Il est essentiel d’être attentif à ce phénomène, pas uniquement en cas de crise, mais tout au long de l’année afin de préserver cette ressource essentielle.

La consommation moyenne d’un Français en eau potable est de 54,02 m³ par an, soit, 148 litres par jour (Observatoire National des services publics d’eau et d’assainissement - 2020). 93 % de nos usages domestiques en eau sont réservés à l’hygiène/nettoyage et seulement 7 % à notre alimentation (Centre d’information sur l’eau).

Pour maîtriser votre consommation quotidienne, nous vous proposons quelques gestes simples à adopter, afin d’éviter le gaspillage, et réduire votre facture !

Astuces :

Dans LA CUISINE

  • Mousseur ou aérateur pour le lavabo et l'évier : vissé sur la sortie du robinet, celui-ci va injecter de minuscules bulles d'air dans l'eau qui coule. Le débit du robinet est ainsi réduit de 30 à 50 % mais la pression ne diminue pas.
  • Un mitigeur thermostatique peut être utilisé afin de régler automatiquement la température de l’eau (moins d’eau gaspillée pour la régler).

  • Une bassine en cuisine pour récupérer l'eau de nettoyage des légumes, pour arroser plantes et jardinières.

A noter :  Veillez aux fuites d'eau. Relevez les chiffres de votre compteur d'eau le soir avant de vous coucher, fermez tous les robinets et observer la consommation le lendemain matin : si les chiffres sont identiques, tout va bien. Si les chiffres ont changé, il y a sans doute une fuite. Relevez votre compteur tous les mois pour mieux connaître et surveiller votre consommation d'eau. En cas d'absence prolongée, n'oubliez pas de fermer votre arrivée d'eau pour limiter les dégâts liés à une fuite.

Optimiser l'utilisation de vos appareils ménagers

  • À l’achat d’un lave-linge et/ou d’un lave-vaisselle, choisissez un appareil à la taille de votre foyer. De plus, privilégiez ceux qui sont économes en eau à l’aide de l’étiquette énergie.

  • Lave-linge plein, pour consommer moins. Remplir sa machine à moitié, c’est consommer le même volume d’eau inutilement.

  • Ne prélavez pas la vaisselle avant de la mettre dans le lave-vaisselle.

  • Privilégiez les programmes « Éco » et les cycles courts à basse température, voire à froid

Dans la salle de bain

  • Douchette économique : elle vous permet de réaliser jusqu'à 75 % d'économie d'eau. (ademe.fr)

  • Préférez les douches aux bains : un bain consomme 2 x plus d'eau que la douche.

  • Couper l’eau pendant le savonnage.

  • Fermer le robinet le temps du rasage et savonnage des mains. Pour le brossage des dents, utilisez un verre d'eau.

Vous réduisez à la fois votre consommation d'eau et l'énergie nécessaire pour la chauffer.

Au jardin

  • Votre pelouse a perdu de sa splendeur, patience, elle finira bien par reprendre des couleurs au retour de la pluie.
  • Pailler le jardin pour arroser moins : le paillage consiste à déposer sur le sol des matériaux (végétaux ou minéraux) pour le protéger. Utilisez vos déchets verts (résidus de tonte, feuilles mortes ou branches broyées…) pour pailler votre sol.

  • Si possible, installer un récupérateur d’eau de pluie. Cela permettra d’arroser votre jardin à l’eau de pluie.