La transparence sur l'économie bleue

Publié le

#Économie

Mise à jour le 

Saint-Brieuc Armor Agglomération et Lamballe Terre et Mer viennent de publier une étude sur l'économie bleue en baie de Saint-Brieuc.

Le groupement d’action locale pêche et aquaculture (GALPA) de Saint-Brieuc Armor Agglomération et Lamballe Terre et Mer vient de publier une étude sur l’économie bleue en baie de Saint-Brieuc. Cette dernière regroupe "toutes les activités économiques liées aux océans, mers et côtes y compris les activités de soutien directes et indirectes nécessaires à son fonctionnement""Cela comprend la pêche et l'aquaculture, le transport maritime, l'industrie navale, les activités sportives en mer, les ressources énergétiques et minières... énumère Thierry Simelière, président de la commission mer et littoral. Mais nous avons choisi d'exclure le tourisme et le nautisme." L'étude révèle notamment que l’économie bleue génère une production annuelle de 391 millions d’euros sur le pays de Saint-Brieuc et qu’elle représente 2773 emplois (ETP).
 
Cette étude alimente le diagnostic demandé par la Région Bretagne en vue de l’obtention de fonds européens pour les affaires maritimes, la pêche et l’aquaculture (FEAMPA). Saint-Brieuc Armor Agglomération et Lamballe Terre et Mer demandent 1 million d’euros qui permettront de financer des projets en lien, en priorité, avec la connaissance du milieu marin, la formation et l’accompagnement aux métiers de la mer, la valorisation des produits locaux, la préservation du milieu et la sensibilisation aux enjeux de la mer et du littoral.