M3 Sanitrade. L’usine de M3 Groupe a démarré sa production de masques à Ploufragan.

Publié le

#Économie

Mise à jour le 

Ce lundi 15 février, Hervé Zipper, Directeur général de M3 Sanitrade accueillait partenaires et élus locaux pour faire un point d’étape sur l’usine de production de masques implantée sur l’ancien site de Chaffoteaux et Maury à Ploufragan.

Abdallah Chatila, président de M3 Groupe, a en effet décidé d’investir dans ce projet en s’appuyant sur Franck Le Coq et Jean-Jacques Fuan qui, au début de la crise sanitaire, avaient étudié la faisabilité de la réouverture d’une usine de production de masques locale. Un projet qui misait sur les compétences d’anciens collaborateurs d’Honeywell.

3 M de masques / an

La première ligne de production de masques chirurgicaux est désormais opérationnelle. Avec une capacité de production de 800 000 masques / semaine, M3 Sanitrade emploie 40 personnes à ce jour dont la moitié sont des anciens collaborateurs d’Honeywell.
« Notre but est de maîtriser la chaîne de production entière » souligne Hervé Zipper. «  La matière première, la production et même le recyclage du masque: cette souveraineté industrielle répond aux valeurs du groupe. »
Trois autres lignes de production viendront s’ajouter sur ce site de 25000 m² d’ici la fin de l’année 2021. Elles seront spécialisées dans la fabrication de masques FFP2. « Notre objectif de production à 3 ans est de 300 millions de masques par an  » précise Hervé Zipper. Pour cela, le groupe M3 a déjà investi plus de 15 M€ dans l’acquisition, la réhabilitation du bâtiment et l’achat du matériel qui provient de Saint-Etienne.
A termes, ce seront 30 M€ qui auront été investis à Ploufragan où un pôle de R&D viendra compléter la production. Et sur ce point, la proximité des centres d’innovation du Zoopole est un atout.

Un site de production emblématique

Saint-Brieuc Armor Agglomération accompagne l’implantation de M3 Sanitrade via son aide à l’immobilier d’entreprise. « L’Agglo se devait de répondre présent sur un projet issu du territoire qui fait appel à son savoir-faire et aux compétences locales » commente Ronan Kerdraon, président de Saint-Brieuc Armor Agglomération. « Cette entreprise redonne vie à un site de production emblématique et propose de belles perspectives en termes d’emplois directs et indirects. »
L’ambition du groupe d’aller chercher des marchés internationaux devrait conforter ces perspectives de développement.