Le contrat local de santé

Mise à jour le 

Saint-Brieuc Armor Agglomération et l'Agence Régionale de Santé Bretagne (ARS) ont signé un contrat de santé le 23 octobre 2019, pour une durée de 5 ans. Objectifs : améliorer la santé de la population et fédérer les acteurs de la santé.

Le CLS : outil de réduction des inégalités territoriales et sociales de santé

En France, c'est l'État qui porte la compétence de la santé. Cependant, la loi "Hôpital, Patient, Santé et Territoire" du 21 juillet 2009 prévoit que la mise en œuvre du Projet Régional de Santé (PRS) peut faire l'objet de Contrats Locaux de Santé (CLS). Ces contrats ont pour vocation de participer à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. A l'échelle de l’agglomération de Saint-Brieuc, le CLS est le résultat d’une co-construction avec plus de 70 acteurs du territoire.

Inscrit dans la continuité du projet régional de santé, il permet :

  • De créer du lien
  • D'agir en proximité
  • D'animer le collectif d'acteurs pour répondre ensemble aux attentes des habitants en matière de santé

Pourquoi ?

  • Parce que la santé est l'affaire de tous 
  • Pour réduire le déficit de praticiens sur notre territoire 
  • Pour lutter contre les problèmes de mobilité et d'accès aux soins 
  • Pour réduire les inégalités territoriales en matière de santé 
  • Afin d'accroître la transversalité entre les acteurs de la santé… 

Le CLS est un outil fondamental et un vecteur de dynamisme et d'attractivité pour notre territoire. 

Chiffres clés

0,84 : indice jeunesse qui illustre un territoire vieillissant

(supérieur à 1, cet indice marque la prédominance des personnes de moins de 20 ans sur celles de 60 ans ou plus. Plus l’indice est élevé et plus la population est jeune, plus il est faible et plus la population est âgée)

129 médecins généralistes libéraux sur l’Agglo de Saint-Brieuc

3 domaines en tension : la dermatologie, la psychiatrie et la gynécologie

21 actions déclinées autour de 3 thèmes

Élaboré à partir d'un diagnostic commun, un plan d'action est défini en fonction des forces et faiblesses de notre territoire. Ce dernier est constitué de 21 fiches actions construites autour de trois thématiques : 

  • La prévention et promotion de la santé
  • L'accès aux soins de premiers recours
  • Les populations vulnérables et leurs aidants

Les premières actions du CLS :

  • Accompagner les médecins, déjà installés sur le territoire, en fonction de leurs besoins (montage de leur projet médical, regroupement...)
  • Réaliser un diagnostic en santé environnementale, afin de savoir si l'environnement dans lequel on vit est sain (qualité de l'air...)
  • Créer un observatoire de la santé afin d'anticiper les départs de médecins
  • Promouvoir la maîtrise de stage par les médecins pour faire venir des stagiaires, nos futurs médecins de demain.

Au total, 21 actions seront progressivement mises en œuvre. Des indicateurs de suivi permettront de s'adapter aux problématiques locales.

Plus d'infos : mathilde.ribeaux@sbaa.fr