Entre terre et mer, le territoire offre de nombreux circuits de trail. Dénivelé, technicité et paysages font le plaisir des coureurs dans une Baie qui bénéficie de nombreux atouts pour s’adonner à la pratique du trail.
De nombreux évènements organisés tout au long de l’année.

Portrait d'Anne Régereau

Habituée des podiums sur les courses de 10, 20 ou 30 kilomètres, cette briochine d’origine de 38 ans, a découvert le trail avec des collègues de travail de l’Agglomération de Saint-Brieuc où elle travaille comme coordonnatrice de l’accueil des piscines de la ville-centre. « J’ai commencéil y a une dizaine d’annéesquand j’aiquitté la patinoire pour les piscines. Ma première course: la vallée du Goëlo à Ploufragan où j’habite,témoigne Anne, fine gazelle que l’on imagine s’élancer de pentes en montées, entre bois et sous-bois. Le sport n’avait pas occupé une grande place dans ma vie jusque-là: un peude gymà cinq-six ans, du kick-boxing à seize ans mais ça n’avait pas duré. »

Après s’être exercée seule sur des footings, elle s’entraîne à l’Amicale de l’Agglo avec deux collègues. « On a fait les vallées de l’Urne, de Gouëdic, du Goëlo, La traversée de la Baie, Courons dans les bois à Plédran, La Corrida de Langueux, le Trail de l’hippodrome. » A raison de six-sept entraînements hebdomadaires, les courses s’enchaînent puis, histoire de tester son niveau, Anne s’essaie au marathon dont le 42 kilomètres de Paris. « Mais je préfère de loin les courses dans la nature: sur un sol dur, on met plus de temps à récupérer, les articulations sont soumises à rude épreuve, parfois on traverse des zones industrielles peu poétiques. En pleine nature, on respire dans de beaux paysages, l’attention se porte sur le sol pour voir où poser le pied. »

Autre corde à son arc, deux à trois fois l’an, les courses en montagne pour lesquelles il faut être classé, complètent le tableau ! Au printemps, la CCC (Courmayer-Champex-Chamonix), l’une des plus prestigieuses, à l’automne sur les causses de Millau... Le podium se mérite, mais chez Anne, c’est la joie de vivre et le partage qui transpire !

 

 

Le Trail Glazig

Classé parmi le top 10 des Trails en Bretagne, il attire près de 5000 participants internationaux chaque année. Avec 61 km à parcourir entre Terre et Mer, le Trail Glazig, c’est surtout du pur plaisir, tant le spectacle pour les yeux et l’esprit est grandiose.

En savoir + sur le Trail Glazig

De nombreux trails dans l'agglo

En janvier

La Folle Nétéi (9 et 15 km), à Hillion ; Courons dans le bois (10 km), à Trégueux.

En février

Le Trail Glazig (12, 28 et 61 km), à Plourhan ; Les Nocturnes du pain chaud (9 et 16 km), à Saint-Brandan ; la course nature du Labyrinthe (9,9 et 18,7 km), à Plédran.

En mars

Le trail de Saint-Donan (5, 11 et 22 km) ; le trail de l’hippodrome (7 et 17 km), à Yffiniac ; le semi d’Armor
(21,1 km); la Costarmoricaine (10 km), à Trégueux.

En avril

Entre dunes et bouchots (10, 23 et 45 km), à Hillion.

En mai

Le trail des falaises (10 et 21 km), à Tréveneuc ; le trail du Vieux-Bourg (12 et 22 km) ; le trail des kaos (7, 14 et 25 km), à Saint-Julien.

En juin

La Traversée de la baie (14, 22 et 33 km), à Saint-Brieuc ; la Run’ing Baie et le Grand défi (15 et 24 km), à Langueux.

En juillet

Le trail de l’Ic (10 et 20 km), à Pordic ; le trail des duos (9 km), à Saint-Bihy.

En septembre

La course du barrage (11,6 et 16 km), à Ploufragan ; le trail brandanais (6, 12 et 25 km), le trail du
Rodo (8, 13 et 23 km) à Pordic.

En octobre

Le trail du Foeil (9, 14 et 21 km) ; les Foulées d’automne (12 et 23 km), à Hillion ; le trail des moulins (8 et 15 km), à Ploeuc-L’Hermitage.

En novembre

Le trail de la vallée de l’Urne (5, 11 et 20 km), à Trégueux ; le trail de Plaintel (12, 22 et 33 km).

En décembre

La Vallée du Goëlo (9,9km), à Ploufragan